DE  |  FR
Menu

Les scénarios catastrophes poussent-ils à l’action ?

29.10.2019 - Une rencontre entre science-fiction et protection de l'environnement, entre Superman et la science. Le court métrage d'animation produit par OrTra Environnement combine alarmisme et humour pour présenter des perspectives et pousser à l’action.


Les professionnel-le-s de l’environnement

Nous sommes en 2097. Un vaisseau spatial revient sur Terre. Conservant une distance de sécurité, son équipage observe la planète bleue. L’image qui s’offre à lui est catastrophique : sécheresses, inondations et famines à perte de vue. Les survivant-e-s luttent contre des maladies que l’on croyait disparues depuis longtemps.


Dans les Alpes, plus personne ne pense au ski.

Ces scénarios catastrophiques sont-ils plus vecteurs de résignation ou d’engagement ? L’alarmisme ne mène-t-il pas à la léthargie, voire au désespoir ?

Ce genre de projection du futur est parfois critiqué lorsqu’il s’agit de communiquer sur les thématiques environnementales. Le film d’animation de OrTra Environnement contourne habilement ce problème. S’il se réfère aux études scientifiques, il ne se prend pas complètement au sérieux. « Le but de la vidéo n’est pas de décourager les gens, mais plutôt de les motiver à agir, ce qui explique la petite pointe d’alarmisme » explique Michael Heger, responsable pour la communication de l’OrTra Environnement. Le message central va plus loin : des perspectives d’avenir existent et les solutions sont là.

 

Les personnes qui « apportent déjà une contribution pour que nos petits-enfants n’aient pas à rechercher les abeilles et les glaciers dans les seuls livres d’histoire » sont au centre de la vidéo. C’est aux professionnel-le-s de l’environnement, qu’il s’agisse des scientifiques ou des formateur-trice-s d’adultes, de rangers ou encore de conseiller-ère-s en environnement, que fait allusion le narrateur.

Des formations professionnelles initiales et continues dans le domaine de la protection de la nature et des paysages existent pour tous niveaux. Celui ou celle qui, après le visionnage de ce scénario catastrophe, souhaite s’orienter vers une profession environnementale, trouvera des indications sur ecoprofessions.ch/nature.

 

Le court-métrage d’animation est disponible sur Youtube. Toute ressemblance avec des personnes existantes est fortuite.

 

Ce projet vidéo a été réalisé dans le cadre du groupe de travail « Nature et Paysage » de l’OrTra Environnement. Les établissements de formation membres du groupe sont :

 

BZWL – Bildungszentrum Wald Lyss

https://www.bzwlyss.ch/

 

HEPIA – Haute école du paysage, d’ingénierie et d’architecture
https://www.hesge.ch/hepia/

 

sanu future learning ag

https://www.sanu.ch/

 

silviva

https://www.silviva.ch/

 

Das Institut für Umwelt und Natürliche Ressourcen der Zürcher Hochschule für Angewandte Wissenschaften

https://www.zhaw.ch/de/lsfm/institute-zentren/iunr/

back home
FEINHEIT Grafik Zürich – CI/CD, Webdesign, Flash, Webshop, XHTML/CSS