DE  |  FR
Menu

Nouveau secrétaire à l'Ortra Environnement

22.1.2018 – Un secrétaire frais moulu, un vent nouveau et un carnet de contacts actualisé. Patrick Lachenmeier reprend la tête du secrétariat de l’Ortra Environnement. L’interview qui lui est consacrée retrace son parcours professionnel, les défis auxquels il sera confronté et sa vision du futur de l’organisation.


Depuis janvier 2018, Patrick Lachenmeier a repris les rênes du secrétariat de l’Ortra Environnement. Les bureaux se trouvent toujours au Bollwerk 35 à Berne. Le nouveau numéro de téléphone, le +41 (0)31 503 54 30, permet d’atteindre aisément l’équipe de l’Ortra Environnement et son responsable de la communication, Michael Heger.

 

Ueli Bernhard, qui a transmis le flambeau à Patrick Lachenmeier, a fait preuve ces sept dernières années d’un grand engagement et savoir-faire; par là même, il est devenu un acteur en vue dans le domaine de la formation. Spécialiste de l’économie de l’environnement et expert de la formation de longue date, il est convaincu qu’«à l’avenir, de nombreuses associations de branche prendront conscience que l’Ortra Environnement représente un partenaire de coopération fournissant des prestations en termes de gestion efficace de l’énergie et des ressources». Patrick Lachenmeier partage cet avis. Dans l’interview qui lui est consacré, il explique le parcours qui l’a amené à rejoindre l’Ortra Environnement et sa vision pour le futur de cette organisation.

 

Quel chemin vous a mené à l’Ortra Environnement?
Ma carrière professionnelle est aussi variée et haute en couleur que l’est le système suisse de formation. En tant qu’apprenti, étudiant, enseignant dans une école professionnelle, concepteur d’examens et accompagnateur pédagogique spécialisé dans les processus de développement des professions, je me suis familiarisé avec le système de formation qui prévaut dans notre pays et ai pu apprécier la perméabilité qui le caractérise. En ma qualité d’accompagnateur pédagogique, j’ai eu maintes fois l’occasion de prodiguer des conseils en pédagogie et en méthodologie professionnelles aux organisations du monde du travail, aux représentants de la Confédération et des cantons, ainsi qu’aux différents acteurs de la formation professionnelle.

 

Quelle place l’Ortra Environnement occupe-t-elle à l’heure actuelle?
Ces dernières années, l’Ortra Environnement a contribué de manière significative au renforcement de l’employabilité des professions cleantech et de l’environnement, d’où l’image positive dont elle jouit de nos jours. Ce franc succès, nous le devons sans conteste en grande partie à mon prédécesseur, Ueli Bernhard. Fort de ses connaissances techniques et de son grand engagement, il a su faire de l’Ortra Environnement ce qu’elle est aujourd’hui.

 

Quelle plus-value l’Ortra Environnement offre-t-elle à ses membres?
Dans la politique en matière de personnel qualifié, nous sommes d’avis que les partenariats entre associations professionnelles et prestataires de formation dans l’économie environnementale constituent un facteur de succès. L’Ortra Environnement renforce l’image des professions cleantech et de l’environnement de diverses manières. Nos points forts sont aussi bien les tâches d’information et de marketing sur ces professions que le développement des professions et la mise en réseau des partenaires. Nos publications – les rapports sur le personnel qualifié dans les professions de l’environnement, le guide des branches de l’économie environnementale ou les conseils en orientation professionnelle et de carrière – permettent à l’Ortra Environnement d’améliorer la transparence dans ce marché et de fournir des informations pertinentes.

 

Quels nouveaux accents entendez-vous imprimer à l’Ortra Environnement?

Mon intention est de renforcer l’économie environnementale par une approche intersectorielle sur le marché du personnel qualifié. L’accent sera ainsi mis sur des tendances telles que les changements démographique, climatique et technologique. Le rapport sur le personnel qualifié dans les professions de l’environnement, édité par l’Ortra Environnement, constituera dans ce cadre un instrument important, dont j’entends poursuivre le développement. À mes yeux, l’Ortra Environnement se situe à la charnière du marché de la formation et du marché du travail. Je souhaite aussi améliorer notre plateforme internet consacrée à l’information, à la formation et aux emplois dans ce secteur. Je pourrais encore citer bien d’autres idées, mais elles ne sont pas suffisamment mûres pour en parler.

back home
FEINHEIT Grafik Zürich – CI/CD, Webdesign, Flash, Webshop, XHTML/CSS